Restaur. de l'O.M.I.

Ordre Intérieur
Sup. Cons. Mart. Int.
Sup. Cons. Mart. Nat.
Collèges Martinistes
Cercles d'Études Mart.
Sup. Inc. Libre Init.
Hommes de Désir
Les Disc. du Phil. Inc.
Filiations Ordre Intérieur
Rectification de 1968
 
 

 Le Martinisme en France

ORDRE MARTINISTE INITIATIQUE
Filiation Martiniste Russe, Moscou 1788 – Petrograd  1802 – Tchernigov  1820
Sâr Aurifer, Robert AMBELAIN, - Sâr Signifer, Gérard KLOPPEL,
Sâr Glorifer, Joseph CASTELLI.


LE MARTINISME EN FRANCE

Nous n'entendons pas produire une étude complète sur le sujet, mais simplement aborder les circonstances ayant présidé à la rencontre historique des deux Ordres russes et français.

Le Martinisme en France, en dehors de l'Ordre des Chevaliers Élus-Cohen de l'Univers (cf supra), ne survécut pas vraiment sous la forme d' organisation initiatique structurée , à la disparition de Mutinez de Pasqually , Louis-Claude de Saint-Martin et Jean-Baptiste Willermoz.

Il faudra attendre 1888 et la personnalité hors du commun du Dr. Gérard Encausse (Papus), pour retrouver une extériorisation de taille en matière initiatique.

Nous ne discuterons pas des conditions ayant présidé à la création de l'Ordre Papusien. Nous n'apporterons pas davantage d'informations retentissantes visant à combler les vides historiques.

Un fait est établi: ce sont les différents voyages effectués en Russie par Papus et le Maître Philippe de Lyon, l'existence de la Loge " La Croix et l'Etoile " dont le Philosophe inconnu était le Grand Duc Nicolas Nicolaïevitch et dont le Tsar et la Tsarine étaient probablement membres. Cette Loge ne fut jamais reconnue comme régulière par les Martinistes Russes.

En revanche , l'information persiste, selon laquelle la fréquentation de cette Loge, par le couple impérial des Romanov, fut interrompue sous la pression de Raspoutine.

Le Dr. Philippe Encausse, fils de Papus qui reprit " filialement " le Martinisme Papusien, de. 1960 à 1971, dans les différents ouvrages qu'il publia, apporta des informations précieuses sur cet épisode du Martinisme Français en Russie et qui ont été confirmées par les Martinistes Russes eux-mêmes.

S'agissant de la situation du Martinisme en France, la filiation "Papusienne" née en 1888, déclarée en 1901, a donné de nombreux rameaux qui, du point de vue de "virtuelle", au sens Guénonien du terme, posent encore problème.

Convenons toutefois que cette filiation, ainsi que la structure ésotérique qui l'a accompagnée, a néanmoins été portée par une vague de fond qui a marqué largement la vie initiatique de la fin du 19ème et du début du 20ème siècle.

Compte tenu de son ampleur, on peut en déduire que le point d'ancrage de son égrégore n'était pas à un niveau aussi bas que d'aucun voulait le laisser croire. Il est possible que nous ne disposions pas, sur un plan strictement ésotérique , de la totalité des informations qui seraient nécessaires pour expliquer la force et la pérennité de ce mouvement.

En ce qui concerne cette chaîne initiatique, les prolongements se sont opérés, pour l'essentiel, à travers des grands maîtres tels que Teder qui reçut l'essentiel des rituels de Blitz - USA, Bricaud, Chevillon, Dupont et plus près de nous:

L'Ordre Martiniste de Papus: dont le fils de Papus, Philippe Encausse, prit la direction de 1960 à 1971. Lui succédèrent Irénée Séguret ( 1971-1974) et à nouveau Philippe Encausse ( 1975 - 1979 ) puis Lorenzo, de 1979 à nos jours.

Plus le temps avance vers le complément de son désordre, plus l'homme devra s'avancer ver son terme de lumière.

Louis-Claude de Saint-Martin

L'Ordre Martiniste Libre : qui quelques années plus tard, en 1983, fut crée par quelques Sœurs et Frères de l'Est de la France, désireux de fonder un nouvel Ordre , l'Ordre Martiniste Libre (0.M.L.) et qui se regroupèrent autour de Pierre Rispal. Présent en Belgique, au Luxembourg, aux Etats Unis , et en Suisse , l'O.M.L progresse régulièrement. L'Ordre Martiniste Libre et l'Ordre Martiniste Initiatique (O.M.I.) sont liés par un traité d'Amitié.

L'Ordre Martiniste Traditionnel : longtemps rattaché à l'AMORC et dont le Grand Maître, Christian Bernard, est commun à ces deux organisations initiatiques lesquelles n'entretiennent aucun rapport avec la Maçonnerie.

L'Ordre Martiniste Synarchique : le mot synarchique n'ayant rien à voir avec le mouvement politique suscité avant la seconde guerre mondiale et qui donna lieu à tant de spéculations, est actuellement dirigé, depuis l'Angleterre, par Louis enfin. L'O.M.S. fut, à l'origine, fondé par Victor Blanchard, Substitut Grand Maître de l'Ordre Martiniste, qui décida de créer un mouvement différent de celui inspiré, à la mort de Teder, par le Grand Maître Jean Bricaud.

L'Ordre Martinistes des Chevaliers du Christ : dont le Grand Maître actuel est Armand Toussaint , et dont la filiation initiatique des Supérieurs Inconnus, Initiateurs Libres , remonte au Prince Kourakine Diplomate en France , qui aurait transmis cette filiation à Nicolas Novikov.

L'Ordre Martinistes Initiatique : objet de Cet historique dirigé depuis le 29 Octobre 1984 , au niveau mondial , par Gérard Kloppel fondateur lui - même, en 1969, du Souverain Sanctuaire des Chevaliers de Palestine. Depuis 1993, Gérard Kloppel a donné une nouvelle impulsion à cet ordre pour en adapter la haute Spiritualité aux aspirations et aux nécessités de notre temps. Il a ouvert notamment en son sein, prenant pour base l'indispensable et l'inlassable Service dû à l'Humanité, l'ensemble des Voies permettant de hautes réalisations Métaphysiques, Spirituelles et Opératives.

 


<- Haut de page ->

dimanche 25 novembre 2012 15:14:55

Visiteurs sur http://www.ordre-martiniste-initiatique.com
depuis le
1er janvier 2010.

Hit Counter

Historique Martiniste

Historique Mart. Russe
Filiation Mart. Russe
Organigramme O.M.I.
Le Martinisme en France
Par Aurifer R. Ambelain
Les S.I. de LCDSM
L'École Mystique-LCDSM
La Voie Intér.-LCDSM
JB Willermoz et les CBCS
Martinez de Pasqually